Association SOS Amitié - Nice
SOS Amitie - Nice Cote d'Azur
Un mal, des mots.
Association SOS Amitié, Logo triptique
Association SOS Amitié - NiceAssociation SOS Amitié - NiceAssociation SOS Amitié - NiceAssociation SOS Amitié - NiceAssociation SOS Amitié - NiceAssociation SOS Amitié - NiceAssociation SOS Amitié - Nice
Notre actualité

Documentation

Seniors et Depression

Près d’un tiers des 10 000 suicides répertoriés chaque année concernent les plus de 65 ans. Une population plus isolée, parfois précaire, souvent malade, qui tire sa révérence dans l’indifférence.

"Surtout, ne nous résignons pas… La plupart des suicides de personnes âgées auraient pu être évités si l'on avait pu soigner la dépression sous-jacente et redonner espoir à toutes ces personnes… "
Cela fait des années que le Dr Michel Benoît, responsable de l'unité de gérontopsychiatrie et dépression résistante du CHU Pasteur de Nice, martèle les mêmes mots. Laissés longtemps lettre morte. Et puis, il y a eu cet été 2012  et sa longue liste de suicides de septuagénaires et octogénaires. Impossible pour les pouvoirs politiques de continuer à faire la sourde oreille. Michèle Delaunay, ministre délégué chargé des personnes âgées et de l'autonomie, était la première, début août, à crier sa révolte face au « suicide des vieux » et à promettre des mesures pour endiguer ce fléau.

La dépression principale cause :

Pourquoi des individus, au crépuscule de leur vie, choisissent ainsi d'en écourter violemment la durée ? « La dépression est sans conteste la principale cause », selon le Dr Benoît. Une maladie très fréquente, et largement sous-diagnostiquée, parmi la population âgée : 20 % des plus de 65 ans en souffriraient à des degrés divers. Parmi les résidents en maison de retraite, ce taux atteindrait même 40 %... "Longtemps, la dépression de la personne âgée a été considérée comme un mal inévitable", regrette le Dr Benoît. "Et tellement fréquent qu'on se demandait, finalement, s'il s'agissait vraiment d'un mal, et pas simplement d'un état associé au vieillissement !".

L'âge n'aurait en réalité rien à faire avec la dépression. Ce sont les facteurs propres à l'individu et à son environnement comme l'isolement, la précarité et les événements de vie défavorables (décès, séparation, maladie), qui font le lit de la maladie dépressive et du risque suicidaire. Fragiles, isolées, conscientes du risque ou de la réalité de la dépendance, beaucoup de personnes âgées ne verraient d'autre issue que le suicide.
Il est vrai que nos sociétés contemporaines offrent peu de perspectives à tous ces individus qui ont le tort de ne plus correspondre aux standards de l'homme moderne : alerte, actif, efficace...
"Il faut restaurer dans ce pays le sentiment communautaire, lutter contre l'indifférence", s'emporte le Dr Benoît. "On doit apprendre à repérer celui qui va un peu plus mal que nous. Et l'aider à en sortir. Car il peut s'en sortir. À condition d'être traité, et soutenu psychologiquement. Mais pas seulement. Il y a aussi l'accompagnement social, l'aide à la résolution des difficultés économiques, familiales. La main tendue."

Repères
■ La population âgée dans les Alpes-Maritimes - 296 900 personnes, soit près d’un tiers de la population  (173 187 personnes) sont âgées d’au moins 60 ans. - 11 600 personnes âgées vivent en institution. - Une personne âgée sur trois vit seule chez elle.

■ Beaucoup de situations de dépendance - Environ 22 200 personnes âgées sont dépendantes. - Les femmes le sont plus souvent que les hommes. - Près d’une personne dépendante sur trois vit en institution. - Une personne dépendante sur cinq vit seule chez elle.

■ Une plus grande précarité - Comparé à la France métropolitaine, notre département comprend une plus forte proportion de ménages âgés très démunis (12,1%des ménages âgés ont des ressources mensuelles inférieures à 640 euros par personne, contre 10% des ménages âgés de France métropolitaine).




Publié le 10 Janvier 2013
Article précédentArticle suivant
Appelez SOS Amité - Téléphone

Téléphone

04 93 26 26 26

Un accueil téléphonique quotidien, tout au long de l'année, 24h/24h.

Parlez avec SOS Amitié en direct

Chat

Tous les soirs de 19h à 23h, nous sommes là pour vous répondre, en respectant votre anonymat.

SOS Amitié - Envoyez un message anonyme

Messagerie

Envoyez votre message, de manière totalement anonyme, vous avez une réponse dans les 48h.